AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ☣ La Ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Conseil
Admin
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 16/01/2017
Localisation : Nous sommes partout. Nous vous observons, nous analysons tout.

Journal du survivant
Particularités: Maître du Jeu
Inventaire:

MessageSujet: ☣ La Ville   Lun 23 Jan - 0:38




ORNES
just a small town girl

« Ta femme sera au dedans de ta maison comme une vigne féconde ; tes fils seront comme des plants d’oliviers autour de ta table. » - Psaume 128:3


Ornes, petite commune française où, jadis, il faisait bon vivre. Le village, bordé par la forêt domaniale de Verdun, avait toujours été étrangement paisible. Il fût autrefois frappé par la Première Guerre mondiale qui laissa derrière elle des milliers de trous d'obus. La végétation abondante de la région commence, enfin, à couvrir ces crevasses qui, néanmoins, marqueront toujours la mémoire des habitants.

Auparavant, Ornes abritait plus de 1300 habitants. Suite à sa destruction, il n'en restait plus qu'une trentaine. Pas étonnant que les rues soient bien tranquilles ! Une église - ou plutôt ce qu'il en reste - se dresse en plein centre du village, accompagnée du Séminaire d'Ornes. Autour, quelques maisons et cabanes qui abritaient parfois des familles complètes. Les citoyens étaient assez tranquilles, très sympathiques et liés entre eux. Tout le monde connaissait son voisin. Pendant les jours fériés, surtout à Noël, les habitants du petit village organisaient des grandes soirées où l'alcool coulait à flot.

Au cours de l'apocalypse - et de la panique générale qui s'en suivit -, le Séminaire est incendié, causant la mort de plus de trente prêtres en formation. Il ne reste donc que des cabanes et maisons, une petite clinique, la poste et des ruines de bâtiments. Le nombre d'habitants a beaucoup augmenté depuis l'apocalypse, car les survivants des alentours vinrent joindre leurs rangs. Le village étant assez isolé de la civilisation, il était beaucoup plus rare de croiser des hordes de rôdeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bloodstream.forumactif.com
 
☣ La Ville
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens
» Haiti : Cazal une ville , une histoire
» Pétion –Ville ; mairesse Ludie Parent ap danse kompas !
» Les bandits dictent leur loi, au centre ville les autorités abdiquent
» Catastrophe naturelle en perspective a Petion-Ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOODSTREAM ☣  :: No man's land :: Les récits bibliques :: Annexes-
Sauter vers: